Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 14:19

L'éducation sentimentale, Gustave Flaubert 

Editions :

Pages :

Pourquoi j'ai lu ce livre ? J'avais envie de redécouvrir ce classique, lettre F pour mon challenge Libère ta Pal

 

http://www.livraddict.com/covers/4/4246/mincouv53898867.jpg

 

Résumé (4ème de couverture) :

 

Adieu, mon ami, mon cher ami ! Je ne vous reverrai jamais ! C'était ma dernière démarche de femme... 

Et elle le baisa au front comme une mère...
Elle défit son peigne ; tout ses cheveux blancs tombèrent. Elle s'en coupa, brutalement, à la racine, une longue mèche.

- Gardez-les ! Adieu !

 

Quand elle fut sortie, Frédéric ouvrit sa fenêtre. Mme Arnoux, sur le trottoirn fit signe d'avancer à un fiacre qui passait. Elle monta dedans. La voiture disparut.

Et ce fut tout. 

 

Mon avis : 

 

On suit ici la vie sentimentale de Frédéric Moreau, qui tombe amoureux de Mme Arnoux. Il lui voue un amour infini, quoiqu'il arrive, quoiqu'il se passe... Bien sûr, comme c'est un amour impossible il se console avec d'autres femmes. Mais il se retrouve toujours malheureux. Il a plusieurs opportunités, aussi bien pour le travail que pour sa vie amoureuse, mais il gâche tout car il ne se satisfait jamais de rien, ni de personne. Il aurait pu devenir très riche, mais il gâche son argent à le donner aux autres. Il se fait avoir plusieurs fois, comme par exemple la fois où il veut sauver le couple Arnoux qui par manque d'argent doivent s'éloigner de Paris. Lui, avec son bon coeur et surtout pour ne pas perdre Mme Arnoux, il prête la somme de 15000 francs à Mr Arnoux, qomme qu'il ne revoit jamais... Bref, Frédéric veut toujours plus alors qu'il pourrait se contenter de peu, et c'est ce qui fait qu'il n'est jamais heureux... 

Ce classique m'a donné du fil à retordre à cause de certains passages trop longs... En effet, beaucoup de passages traitent de l'histoire de l'époque, ce qui ne m'a pas du tout intéressé... Malheureusement, il y en a trop, et c'est pour cette raison que j'ai mis autant de temps à le lire.
Ceci dit, en dehors de ces passages pénibles à mes yeux, j'ai trouvé le roman intéressant, espérant que Frédéric pourrait partager avec Mme Arnoux, l'amour qu'il éprouve pour elle...

Ma note : ♥♥♥ / ♥♥♥♥♥

 

Challenge Libère ta Pal

CHALLENGE LIVRE A-Z bookybook

 

Challenge New Pal :

http://1.bp.blogspot.com/-Z7a6UKfb_tg/TsOpEYrEg9I/AAAAAAAAAKM/WQA3KalfxLk/s1600/pil+rouge.jpg

 

Logo Livraddict

 

Repost 0
Published by bookybook - dans Classique
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 09:27

L'étranger,  Albert Camus

Edition : Folio

Pages : 186

Pourquoi j'ai lu ce livre ? J'ai commencé un challenge Libère ta PAL et aussi Un jour - Un récit (je vous fais les articles par la suite) Donc lecture en C, et livre lu en un jour =) Je l'ai aussi fait pour le challenge New Pal ! Trois challenges en un !

 

http://www.livraddict.com/covers/0/107/mincouv28038023.jpg

 

Résumé (4ème de couverture) :


"Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français..."

 

Mon avis :

 

Un roman très court mais très intéressant. Mr Meursault est un personnage très singulier. Et c'est cela qui fait tout le charme du livre. Disons que Mr Meursault ne réagit pas de la même manière que tout le monde. On le perçoit comme quelqu'un d'insensible, comme quelqu'un pour qui rien n'a d'importance. Pour lui, la vie est une suite d'événements qui s'enchaînent, et qu'on ne peut pas changer. Alors à quoi bon ? Il faut accepter les choses de la vie sans émotions, on n'y peut rien de toute façon. Voilà l'état d'esprit de notre personnage principal. Sa vie n'a pas l'air bien intéressante. Le récit est simple, ponctué de phrases très courtes sans développement, sans émotion ou alors elles sont très rares. La narration telle qu'elle est, ne nous permet pas de ressentir ce que ressent Mr Meursault. C'est bien cela qui paraît étrange dans le roman. D'ailleurs le roman commence fort : "Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas". Le narrateur a le don de se détacher des choses. Et la mort d'un parent n'est pas une chose banale... C'est pour cette raison qu'on entre vite dans ce roman. On a envie de découvrir quelle sorte de personne peut ne pas connaître la date de la mort de sa mère... C'est une phrase choquante pour le lecteur, et ce, dès la première ligne. Les phrases courtes permettent un bon rythme de lecture, et le fait que le personnage principal n'ait pas d'émotions nous intrigue et nous donne envie de mieux le connaître. Et pourtant, on a du mal à le comprendre...  

Aussi, j'ai apprécié ce roman que j'avais lu au lycée mais dont je ne me souvenais plus... Je ne regrette pas l'avoir relu, en plus il se lit super vite et cela fait un livre de moins dans ma PAL !

 

Ma note : ♥♥♥♥ / ♥♥♥♥♥

 

 

Challenge Libère ta PAL :

 

CHALLENGE LIVRE A-Z bookybook

Challenge Un jour - un récit :

 

 

 

http://1.bp.blogspot.com/-EzoAa5V-3PA/UGbzmvQz0TI/AAAAAAAAAek/h5KXVtF0E9w/s200/challenge+un+jour+un+r%C3%A9cit.gif

 

 

Challenge New Pal :

http://3.bp.blogspot.com/-gKp-FbNvsCk/TwG_sr5vSaI/AAAAAAAAATM/3KtbqrzvXN8/s1600/pal.jpg

 

 

Logo Livraddict

Repost 0
Published by bookybook - dans Classique
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 18:56

Les rêveries du promeneur solitaire, Jean-Jacques Rousseau

Editions : Les compagnons du livre

pages : 224

Pourquoi j'ai choisi ce livre ? Le livre en lui même est vieux, et je voulais faire du tri dans ma bibliothèque...

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/mincouv17627495.jpg

 

Résumé (4ème de couverture) :

 

En sortant d'une longue et douce rêverie, en me voyant entouré de verdure, de fleurs, d'oiseaux et laissant errer mes yeux au loin sur les romanesques rivages qui bordaient une vaste étendue d'eau claire et cristalline, j'assimilais à mes fictions tous ces aimables objets ; et me trouvant enfin ramené par degrés à moi-même et à ce qui m'entourait, je ne pouvais marquer le point de séparation des fictions aux réalités; tant tout concourait également à me rendre chère la vie recueillie et solitaire que je menais dans ce beau séjour.

 

Mon avis :

 

Je n'ai pas du tout apprécié ce livre. Ca m'a assez étonné, parce qu'en général, j'apprécie  tout ce qui est un peu philosophique. Mais là... Non, je n'ai pas du tout accroché... Peut-être parce que l'écriture est un peu trop difficile à suivre à mes yeux. Peut-être que les réfléxions de l'auteur ne m'intéressaient pas... J'ai trouvé ça barbant. Heureusement, j'ai aimé quand même quelques passages, mais pas assez...
J'ai préféré la deuxième partie du livre qui parlait des inégalités entre les hommes et leurs origines... Il n'y avait pas d'inégalité entre les hommes à l'état de nature, mais avec le temps, les découvertes et le vécu de l'homme qui est devenu un homme civil, l'inégalité naît... Et c'est avec le temps qu'elle s'installe...

 

Ma note : ♥ / ♥♥♥♥♥

 

C'est bien la plus basse note que j'ai donnée jusqu'à ce jour...

 

Logo Livraddict

Repost 0
Published by bookybook - dans Classique
commenter cet article

Présentation

  • : Côté livres
  • Côté livres
  • : Côté livres va découvrir de nouveaux horizons grâce à ses lectures. Avez-vous envie de prendre part au voyage ? Il reste une place dans sa valise, profitez-en ;o)
  • Contact

Livre(s) en cours de lecture...

 

Recherche

Archives