Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 20:05

Le libraire, de Régis de Sá Moreira

Editions :  Au diable Vauvert

Collection : Le livre de Poche

Pages : 190

Pourquoi j'ai choisi ce livre : je veux moi-même être libraire, donc le titre m'a attirée tout de suite. Il a aussi une jolie couverture...

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv50748144.jpg

 

Résumé : 4ème de couverture :

 

- Vous l'avez lu ?
- Oui, dit le libraire.
- Moi aussi, répondit le jeune homme.
Le libraire lui sourit. Le jeune homme prit confiance :
- Mais je l'ai offert à quelqu'un… à qui je n'aurais pas dû l'offrir.
- C'est difficile d'être sûr de ces choses-là, répondit le libraire.
- Oui, dit le jeune homme.
- Ne désespérez pas, dit encore le libraire. Certains livres sont à retardement…

 

Mon avis :

 

Un roman intrigant avec le personnage principal qui renforce cette idée. En effet, on pourrait se demander si ce libraire en est compétent. Il l'est certainement mais a attrapé des manies de vieux libraire... S'il n'a pas envie de vendre des livres, il ne les vend pas. Il n'accepte pas tous les clients et fait le difficile... On a l'impression que l'auteur l'a rendu totalement asocial. Il lit à longueur de temps ce que je trouve normal pour un libraire... Mais les clients entrent et sortent comme ça, sans qu'il ne s'en occupe forcément... La particularité de sa librairie est qu'elle ne ferme jamais. Elle est ouverte jour et nuit, ce qui est assez surprenant et nous prouve bien qu'on y rentre comme dans un moulin... Bref, beaucoup de bizareries et de choses impossibles... Par contre, il se lit bien et on ne s'ennuie jamais. Personnellement, je me disais à chaque page, que moi si j'avais été libraire, je n'aurais certainement pas agi de la sorte... Il ne devait pas y avoir beaucoup de client, et de nos jours, il l'aurait vite fermé sa librairie. Bref, il ne m'a pas fait rêvé ce libraire... Je l'ai même trouvé odieu, égoïste, irrespectueux... J'ai quand même aimé ce livre qui parle d'un sujep passionant pour moi ; les livres...

 

Ma note : ♥♥♥ / ♥♥♥♥♥

 

http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg

Repost 0
Published by bookybook - dans Livres et lecture
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 09:09

Les bottes de sept lieues et autres nouvelles de Marcel Aymé

Edition : Gallimard

Collection : Folio junior

Pages : 92

Pourquoi j'ai choisi ce livre : Je voulais lire un livre jeunesse dans ma PAL

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/mincouv47839882.jpg

 

résumé : Livraddict :

 

Dans la vitrine du marchand de merveilles, un bric-et-broc somptueux éblouit les écoliers : le porte-savon de Marat voisine avec le stylographe du traité de Campo-Formio, le moulin ù café de la Du Barry avec les charentaises de Berthe au grand pied.
Au milieu de cet assemblage hétéroclite, les bottes de sept lieues... Qui en deviendra l'heureux propriétaire ? Antoine, l'enfant pauvre, n'ose même pas rêver à semblable bonheur...

Contient :
- Les Bottes de Sept lieues
- A et B
- Le Proverbe

 

Mon avis :

 

Trois nouvelles un peu compliquées pour la jeunesse... Après, tout dépend l'âge, mais le vocabulaire utilisé est beaucoup trop littéraire... Ce que j'en ai pensé en général : ces trois nouvelles nous donne plus ou moins une leçon de morale sur l'attitude des personnages. Les personnages sont loin d'être sage, gentil et sans vice... Les nouvelles ont pour personnages des élèves qui montrent presque tous le mauvais exemple... Je n'ai pas plus apprécié que ça ces trois nouvelles... La première nouvelle est ma préférée parce qu'elle fait preuve de plus d'imagination, et elle est plus pour les enfants que les deux autres. Les bottes de sept lieues font plutôt rêver...

 

Ma note : ♥♥ /♥♥♥♥♥

 

http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg

Repost 0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 11:15

Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry

Editions : Gallimard

Collection : Folio junior

Pages : 95

Pourquoi j'ai choisi ce livre : Plusieurs personnes autour de moi l'ont lu et m'ont donné envie de le lire...

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/mincouv47854791.jpg

 

Résumé : 4ème de couverture :

 

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : ... " S'il vous plaît... dessine-moi un mouton ! "
- Hein!
- Dessine-moi un mouton...
J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

 

Mon avis :

 

J'ai vraiment bien aimé ce petit bijou... En effet, dans ce monde imaginaire, on découvre le point de vue des enfants sur la vie des grandes personnes. On a toujours tendance à vouloir être trop sérieux, et à laisser passer plein de bons moments, ou d'instants magiques... On prend la vie trop au sérieux et on prend du temps pour des choses qui n'en valent pas la peine. Ce conte m'a fait penser à cela. On n'est pas attentif aux petits instants présents, à la joie qui nous entoure et on s'en fait avec des choses matérielles, qui n'ont  pas la moindre importance... Antoine de Saint-Exupéry veut ici nous recentrer sur ce qui vaut la peine d'être vécu, sur les petites choses qui nous rendent heureux... Je dirais Carpe Diem, profite de l'instant présent... Ca me fait prendre la vie d'une façon différente. Ca fait réfléchir sur le sens de la vie... Qu'est-ce qui est superflu ? Ca nous apprend enfin à être attentif au monde qui nous entoure et à ceux qui nous entourent... Peut-être ai-je un trésor caché chez moi dont je ne connais pas l'existence, comme la rose du Petit Prince... Alelz savoir... Un grand coup de coeur alors pour ce livre qui se lit simplement et qui nous plonge dans le monde de la réflexion et du rêve...

 

Ma note : ♥♥♥♥ / ♥♥♥♥♥

 

http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg

Repost 0
Published by bookybook - dans Philosophie
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 14:09

Le garde du coeur de Françoise Sagan

Editions : Famot

Pages : 222

Pourquoi j'ai choisi ce livre ; je l'ai pris au hasard dans ma PAL

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/mincouv41472524.jpg je n'ai pas d'autre image que celle-là, elle ne correspond pas à l'édition que j'ai lue

 

Résumé : 4ème de couverture :

 

L'accident se produit de nuit, sur une route côtière de Santa Monica. Sans raison apparente, un jeune homme se jette sous les roues de la Jaguar de Dorothy Seymour, scénariste hollywoodienne, que conduit Paul, son amant et ami. Dorothy, qui a passé la quarantaine, est une femme libre, gaiement amorale et sans illusions sur les plaisirs de la vie. Elle décide d'installer le jeune blessé chez elle.
Cet étrange Lewis lui voue bientôt une adoration exclusive. Sous les yeux tolérants et étonnés de Paul, une relation amoureuse ambiguë naît entre ces deux êtres. Peu à peu, Dorothy laisse Lewis envahir agréablement sa vie. Mais la situation commence à se compliquer lorsque ce dernier, pris d'une sorte de folie protectrice, entend éliminer, par tous les moyens, tous ceux qui pourraient nuire à sa bienfaitrice...

 

Mon avis :

 

Je ne me suis pas attachée au personnage de Dorothy Seymour qui est une peronne très amorale, qui, du moment qu'elle n'est pas touchée, ne réagit pas normalement face aux événements qu'elle subit. En effet, elle laisse Lewis faire. Elle ne tente pas de le dénoncer. On dirait carrément qu'elle s'en fiche... Elle se laisse courtiser par cet être dangereux... Sa vie ne me plaît pas non plus. Elle est une femme à hommes. Je la vois plus comme quelqu'un qui profite de la vie sans trop se poser de questions. Comme elle le dit si bien : "on verra bien !"

 

Ma note : ♥ ♥ ♥ / ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

 

http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg


Repost 0
Published by bookybook - dans drame
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 17:08

Trois minutes de soleil en soleil en plus de Chris Donner

Editions : Chris Donner

Collection : Page blanche

Pages : 77

Pourquoi j'ai choisi ce livre : J'avais envie de lire un livre jeunesse...

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv68214318.jpg

 

Résumé : 4ème de couverture :

Sylvain Mocquère a dix ans. Sa mère est enseignante. Et quelqu'un, un jour, a eu l'idée d'inventer cette drôle de chose, les classes de neige. Sylvain part avec mère et classe : une classe composée de quarante filles. Comme il dit : j'ai pas peur des filles. Trois minutes de soleil en plus raconte cette histoire d'un garçon qui vit tant bien que mal, envahi d'émotions compliquées et violentes, pris d'un amour lumineux pour une des filles de la classe. Une histoire intimiste, faite pour tous ceux qui se sentent parfois très seuls, totalement abandonnés.

 

Mon avis :

 

Ce livre m'a permis de replonger dans mon enfance et repenser aux premières amours. Sylvain a des pensées de garçon et je me suis toujours demandée étant petite ce que pouvait penser un garçon et comment il réagissait... Sylvain est donc amoureux de Sylvie et naît alors une vraie passion pour elle. Mais on ne fait pas toujours ce qu'on veut quand on est enfant et on sent la frustration le toucher à plusieurs reprises... On atteint ses pensées sur le monde adulte, et certaines de ses remarques sont cocasses. Voilà pour ce livre qui m'a assez plu.

 

Ma note : ♥♥♥ / ♥♥♥♥♥

 

http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg

Repost 0
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 12:15

La maison humaine de Martin Gray

Editions : Robert Laffont

Pages : 180

Pourquoi j'ai choisi ce livre : je l'ai choisi au hasard dans ma PAL...

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv63390235.jpg

 

Résumé : 4ème de couverture :

 

Au commencement, un homme seul. Autour de lui un univers sombre, un chaos de pierres. Pas une plante, pas un animal. L'homme survit, s'obstine à espérer. Il marche. Un jour, il trouve une enfant, Claire, vivante. Alors, jour après jour, l'homme va construire pour Claire une Maison Humaine, cependant qu'autour d'eux la nature revit. Ce livre surgi de ses souvenirs, Martin Gray l'a écrit comme une légende. CE récit est celui d'une création du monde. Et en sept jours -sept chapitres- on retrouve toutes les étapes de la Création. C'est aussi un livre de mystère, d'espoir et de poésie. Jour après jour, l'adulte et l'enfant, Claire et Martin, doivent surmonter les obstacles, faire face aux menaces. La vie est là qui n'est jamais donnée, qu'il faut bâtir. Le sixième jour, ils découvriront un autre enfant, David, qu'ils accueilleront et protégeront. Et à la fin du septième jour, Martin, regardant Claire et David qui s'éloignent, peut murmurer : "L'espérance est en moi comme un enfant qui vit."

 

Mon avis :

 

Un livre sans grand intérêt pour moi. Un homme se retrouve dans le noir pendant un moment en période de guerre. Il trouve une fillette et décide de construire une maison. Apparemment il n'a pas d'outil, il réussit à construire sa maison seul... Les animaux s'approchent, ils n'ont pas peur... Bref, la reconstruction du commencement du monde et de la vie...

Franchement, je n'ai pas été fan du tout. Je l'ai fini, mais sans aucune envie ni plaisir...

 

Ma note : ♥ / ♥♥♥♥♥

 

http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg

Repost 0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:20

Les enfants de la Terre, tome 1 : Le clan de l'ours des cavernes, Jean-Marie Auel

Editions : Presses de la Cité

Collection : Pocket

Pages : 537

Pourquoi j'ai choisi ce livre : Ce livre m'a été prêté par une de mes collègues qui me l'a vivement conseillé.

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv55169080.jpg

 

Résumé perso :

 

Ayla est trè jeune lorsqu'elle se retrouve seule à la suite d'un tremblement de terre. Elle part donc à la recherche de nourriture et se fait attaquer par un lion. Elle parvient à se réfugier dans une cavité afin d'échapper au lion. Le lion ne parvient pas à la tuer mais réussit tout de même à la griffer à la cuisse. Une fois le lion parti, Ayla sort de sa cachette et repart en quête de se nourrir. Mais elle tombe inanimée, trop faible pour continuer... Elle est retrouvée par Iza, la guérisseuse du clan de l'ours des cavernes. La jeune fille est acceptée par ce clan malgré leurs différences. Ayla doit ainsi apprendre leur façon de vivre, leur manière de se comporter, leurs coutumes, leurs traditions. Elle est jeune et apprend vite. Cependant, Creb, le sorcier remarque qu'elle reste par certaines façons de penser et de se comporter différente du clan. Elle s'attire la haine de Broud, fils de la compagne du chef...

 

Mon avis :

 

J'ai adoré ce livre. Le personnage d'Ayla est vraiment attachant et la différence entre elle et les autres est vraiment intéressante aussi bien physiquement que mentallement. Iza, Creb et Brun sont vraiment tout aussi attachants car ils comprennent qu'Ayla est différente et ils doivent donc agir en conséquence avec la jeune fille. 

L'écriture est vraiment bien menée. Je ne me suis jamais ennuyée en lisant ce livre car les événements se succèdent sans coupure. Les yeux glissent sur les lignes et on a très envie de connaître la suite. On est plusieurs fois inquiets pour le sort d'Ayla et cela nous mets sens dessus dessous. J'ai eu les larmes aux yeux à deux reprises. L'auteur réussit à nous émouvoir avec ce petit bout de femme qu'est Ayla. De plus les scènes sont vraiment bien décrites. On découvre beaucoup sur les plantes et les remèdes des guérisseuses, la chasse, les comportements des femmes envers les hommes et inversement. Les traditions sont vraiment ancrées dans ce clan et on remarque l'évolution des comportements face à la différence. Oui, Ayla est différente, mais elle réussit à se faire accepter malgré ces différences. Les autres personnages s'y attachent ainsi que le lecteur. Ce thème d'acceptation des différences est récurrent dans ce roman.

J'ai en tout cas bien envie de connaître la suite de ce premier tome. Il y en a cinq... Je ne lirai pas le deuxième tome tout de suite, mais je vous en parlerez quand je le lirai...

 

Ma note : ♥♥♥♥♥ / ♥♥♥♥♥

 

http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg

 

Repost 0
Published by bookybook - dans Roman historique
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 17:02
Rêves et cauchemars, Stephen King
Editions : Albin Michel
Collection : Le livre de Poche
Pages :
954
Pourquoi j'ai choisi ce livre :
Il était dans ma PAL et ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King




Résumé : 4ème de couverture :


20 histoires pour explorer des territoires connus seulement de Stephen King et rencontrer ses créatures les plus inquiétantes, les plus bizarres ou les plus monstrueuses.
20 histoires qui vous prendront à la gorge, vous glaceront le sang ou vous procureront la désagréable impression que quelqu'un vous attend, dans l'ombre.
20 histoires pour empoisonner vos rêves et blanchir vos nuits, signées par le grand maître de vos cauchemars...

J'ai réuni ici mes meilleures histoires. Vous êtes prêts à me suivre ? On y va. Je connais le chemin...
S.K

Mon avis :

Personnellement, je n'ai pas ressenti de frisson, de sentiment de peur ni d'horreur. J'ai tout simplement trouvé les nouvelles parfois bizarres, étranges, mystérieuses. Oui, mystérieuses... Je n'ai pas eu la peur au ventre... Mais peut-être ne suis-je pas assez sensible. Peut-être n'ai-je pas assez d'imagination...
Je vais vous donner les titres des 20 nouvelles. D'ailleurs, il y en a plus...

- La cadillac de Dolan *
- Le Grand Bazar : finale
- Laissez venir à moi les petits enfants
- Le Rapace nocturne
- Popsy
- Ca vous pousse dessus
- Dentier claqueur
- Dédicaces
- Le doigt télescopique *
- Pompes et basket
- Un groupe d'enfer
- Accouchement à domicile
- La saison des pluies
- Mon joli poney *
- Désolé, bon numéro *
- La tribu des Dix Plombes
- Crouch End
- La maison de Maple Street *
- Le cinquième quart
- Le docteur résout l'énigme *
- La dernière affaire d'Umney *

Je ne vais pas vous résumer toutes ces histoires. J'ai indiqué par une étoile, celles que j'ai préférées le plus. Je ne vais vous en parler que d'une seule : le docteur résout l'énigme
En fait, j'ai particulièrement aimé cette nouvelle parce que c'est l'une des aventures de Sherlock Holmes et du Dr. Watson, mais revisitée par Stephen King. En effet, les personnages sont différents. Et ici, ce n'est pas Holmes qui résout l'énigme mais Watson, comme l'indique le titre. La fin n'est pas celle escomptée. On a du mal à distinguer le bien du mal... Enfin, je ne vous en dirai pas plus, je vous laisse un peu de suspense quand même !
J'ai quand même mis pas mal de temps à lire ce livre. En fait je l'ai commencé à l'été 2009. Je l'avais laissé de côté un bon moment. Je ne l'ai repris qu'en décembre dernier, voir début janvier... Je ne me souviens donc plus trop des premières histoires... Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'il y a des histoires plus ou moins bien et certaines que je n'ai pas beaucoup aimées... Mais bon, on ne peut pas tout aimer ! Les deux dernières nouvelles sont mes préférées. Ensuite, à la fin du livre, il y a des notes qui expliquent comment l'auteur a trouvé ses histoires, comment elles lui sont venues à l'esprit... Et tout à la fin du livre, il y a une dernière nouvelle qui n'est pas mal non plus... Enfin voilà, pour cet énorme livre ! 954 pages quand même, c'est le plus gros livre que j'ai lu !!

Ma note :
♥♥♥ / ♥♥♥♥♥
http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg
                                       

Repost 0
Published by bookybook - dans Horreur
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 14:01
Le talentueux Mr. Ripley de Patricia Highsmith
Editions : Calmann-Lévy
Collection : Livre de poche
Pages : 319
Pourquoi j'ai choisi ce livre : Une collègue me l'a conseillé et me l'a prêté

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51E3MXFX39L._SL160_AA160_.jpg

Résumé 4ème de couverture :

"Ripley voulait tout, l'argent, le succès, la belle vie. Il était prêt à tuer pour obtenir tout ça... Second roman de Patricia Highsmith, Mr. Ripley est l'acte de naissance d'un des plus extraordinaires personnages de roman policier de tous les temps : Tom Ripley, immoraliste aussi séduisant que dangereux, cynique et d'une intelligence hors du commun. Chargé par un richissime Américain de lui ramener son fils parti en Italie, il va bientôt concevoir un projet diabolique : se substituer au fils prodigue, et vivre à sa place une vie dorée..."

Mon opinion personnelle :

Au début de ce livre, on n'imagine pas du tout le genre de personnage qu'est en fait M. Ripley. Je le pensais canaille mais pas à ce point. En fait il fait preuve d'un sang-froid imparable. Il n'a que quelques moments de panique. En fait, c'est quand il devient le fils Dickie Greenleaf qu'il obtient cette sûreté, ce pouvoir. En étant Tom Ripley, il est insgnifiant, il n'inspire pas le respect... Alors qu'en tant que Greenleaf, on l'invite à des cocktails, on le côtoie, on le salue. Il devient enfin quelqu'un de respectable. Il parvient à devenir Dickie même dans sa manière d'être. Tous les gestes qu'il fait sont ceux qu'aurait fait Dickie s'il était encore vivant. Toute sa vie change dès lors qu'il devient Dickie. Et c'est pour cette raison qu'il continue la mascarade. Et c'est alors, qu'il croit être démasqué et décide de redevenir Tom. Ce passage est très dur pour lui, mais il s'y fait et profite alors de retourner la situation contre Greenleaf. On soupçonne Dickie d'avoir tué Miles, et de s'être donné la mort ensuite. Dickie a bel et bien disparu et Ripley se délecte des biens de Dickie. Il profite pour voyager avec l'argent de Dickie. Quant à Marge, sans le savoir, elle aide Ripley à ficeler ses versions des faits. Ce personnage est assez naïf car fou d'amour pour Dickie. Elle croirait n'importe quoi sans aucune méfiance. Tom lui, est un personnage habile, calculateur, vif et très intelligent... Personne ne réussit à voir dans son jeu, ni la police, ni le détective et encore moins l'entourage de Dickie. On attend la fin du livre avec impatience, et on se demande jusqu'à la fin si Tom se fera prendre ou s'il pourra vivre tranquillement et voyager comme il en rêve !

Ma note : ♥♥♥♥ / ♥♥♥♥♥
http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg
Repost 0
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 15:00
Martin cet été, Bernard Chambaz
Éditions : Julliard
Collection : Pocket
Pages : 245
Pourquoi j'ai choisi ce livre : Il était dans ma PAL et je l'ai choisi au hasard.
Résumé (4ème de couverture) :
http://ecx.images-amazon.com/images/I/41J9PQJN6GL._SL500_AA300_.jpg
Un jour de juillet 1993, deux gendarmes sonnent à la porte de Bernard Chambaz, professeur et écrivain. Ils viennent lui annoncer la mort de son fils, tué dans un accident d'automobile en Angleterre.
Le choc est effroyable. Martin est mort. Il n'avait pas dix-sept ans. Pourquoi lui ? Que ressent-on, face à une catastrophe qui brise une vie, détruit une famille ? Comment réagir, anéanti par cette souffrance qui vous submerge et vous laisse stupide, muet comme une tombe ?
Peut-on exprimer cette horreur, ce pur scandale qu'est la mort d'un enfant, sans provoquer la gêne ou la peur ? Comment dire l'indicible ? En tenant l'impossible le récit, un père a écrit l'un des livres les plus bouleversants de ces dernières années.

Mon avis :

C'est un livre plein d'émotions. Bernard Chambaz réussit à mettre des mots sur la souffrance qu'il ressent après la mort de son fils. Non, il ne l'a pas pressenti. Il ne reverra jamais son fils avec qui il avait de vraies relations père/fils. Ils étaient complices, passaient du temps ensemble, s'appréciaient et s'aimaient. Il est dur de s'imaginer la mort de son enfant. Ce n'est pas dans la logique des choses. On vit dans ce récit toutes les émotions de la famille Chambaz. On ressent tout ce qu'elle ressent. On sent leur tristesse nous envahir. Tant d'objets, de situations rappellent l'enfant perdu. On reçoit des témoignages des personnes qui connaissaient Martin... La famille reçoit d'ailleurs un livre blanc qui contient des messages parlant de Martin. J'ai trouvé ce passage particulièrement touchant.
La famille a bien progressé du début à la fin du livre malgré différents problèmes rencontrés. Martin étant mort en Angleterre, on peut imaginer ce qu'il faut faire pour que la mort de Martin soit reconnue en France. Avec la douleur qu'ils ressentent les parents de Martin s'en sortent relativement bien face à toutes les péripéties qu'ils rencontrent.
Par contre, en dehors de tout ce que la famille a pu ressentir, j'ai trouvé certains passages un peu longs et quand ça m'arrivait, je lisais en diagonale. Tous les paysages montagneux, les endroits visités par la famille ne m'intéressaient pas. Il fallait que la famille se change les idées. Le rythme du livre était lent. La mort de Martin est arrivée pendant les grandes vacances. Ce qui fait que la famille devait s'occuper l'esprit afin de se changer les idées. Les quatre membres de la famille sont donc partis pendant toute la durée des vacances. En rentrant chez eux, ils avaient toujours l'espoir de recevoir quelque lettre de condoléances ou autre.
Le livre se termine. On voit que la douleur ne s'est pas atténuée et qu'elle sera toujours présente. Parler de la mort de son fils n'est pas évident. Les mots choisis par l'auteur nous fait vivre sa douleur. Ses confidences sont tellement vraies ! C'est donc un beau récit, dommage qu'on s'y ennuie avec trop de récits de voyages...

Ma note : ♥♥♥ / ♥♥♥♥♥

http://storage.canalblog.com/95/90/350527/55947565_p.jpg

Repost 0

Présentation

  • : Côté livres
  • Côté livres
  • : Côté livres va découvrir de nouveaux horizons grâce à ses lectures. Avez-vous envie de prendre part au voyage ? Il reste une place dans sa valise, profitez-en ;o)
  • Contact

Livre(s) en cours de lecture...

 

Recherche

Archives