Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 15:17
Val de Grâce de Colombe Schneck
Collection : bleue stock
Editions : Stock
Pages : 139
Genre : roman : fiction romanesque

Pourquoi j'ai choisi ce livre ? J'étais à la bibliothèque et je l'ai choisi sur la table des nouveautés pour passer le temps. Il est court et les premières pages m'ont parlé et m'ont inscitée à poursuivre ma lecture...



Résumé :

Est-ce qu'on me pardonnera d'avoir été aimée à ce point ? se demande la narratrice. Est-ce qu'on lui pardonnera la chance inouïe d'avoir passé les vingt-trois premières années de sa vie au « Val de Grâce » ? Comment oublier 200 mètres carrés dans un immeuble haussmanien, rue du Val de Grâce, au coeur de la capitale ? Comment oublier les odeurs, le toucher d'un appartement dont on connaît le moindre recoin, la moindre éraflure ? Les nombreux meubles, l'accumulation des objets, l'originalité des décors, le papier doré et argenté des murs ? Comment oublier l'enfance heureuse, préservée, qui donne droit à tout : aux confiseries et à la boulangerie à compte ouvert ; à la patience de Madame Jacqueline ; aux rêves de princesse de contes de fées ? Au Val de Grâce, tout devient beau, tout y est magique. Tout paraît éternel. Les enfants ne voient pas le manque d'argent. L'usure, le temps qui passe. On ne leur raconte pas la douloureuse histoire familiale, les parents juifs immigrés fuyant la Shoah. Mais cette histoire a son terme au bout de vingt ans. La disparition de la mère sonne la dernière fête, puis la liquidation du Val de Grâce. C'est l'enfance qui s'en va, les traces des parents, les souvenirs joyeux. Chez soi, en soi, on conserve un mini Val de Grâce, de précieuses reliques. Un jour, alors que la vie est en miettes, on comprend qu'il faut liquider Val de Grâce, le faire revivre une dernière fois pour mieux refermer la porte sur le passé. (source : Chapitre.com)

Mon avis : Un très beau livre. Le style est plutôt bref, mais cela accentue les nombreuses choses que la narratrice nous énumère. Ses souvenirs se bousculent tout comme ses mots. Les souvenirs de la narratrice remplissent le roman de satisfaction, de joie, de contentement. Cette petite fille qu'est la narratrice était quelqu'un d'écouté, de gâtée pourrie, d'égoïste. Elle a eu la chance d'avoir un père qui satisfaisait tous ses caprices. Tout lui était dû, et c'était normal pour elle. Elle a été aimée. Sa mère est décédée d'une tumeur au cerveau. Il a fallu se séparer du Val de Grâce. L'appartement entier est passé en revue. Les souvenirs aussi et les personnes qui y vivaient. Ce roman est un tas de souvenirs. J'ai beaucoup aimé le style de ce roman. On se met à la place de la narratrice et on s'y croirai. On se met tour à tour dans la tête d'une petite fille et d'une jeune femme qui vient de perdre sa mère et aussi la maison de son enfance. Il faut tout recommencer. Il n'y a pas de dispute pour récupérer les vieilles choses que contenait la maison. On garde des choses comme pour se rappeler le bon vieux temps. Un livre plein de mélancolie, mais une mélancolie sans regret. Le val de Grâce a connu un moment d'apogée, puis un déclin. La narratrice en retient qu'elle a été aimée, tout simplement...

Ma note : ♥♥♥♥/♥♥♥♥♥ Je ne mets pas 5♥ parce que j'ai trouvé le roman un peu longuet au début...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Côté livres
  • Côté livres
  • : Côté livres va découvrir de nouveaux horizons grâce à ses lectures. Avez-vous envie de prendre part au voyage ? Il reste une place dans sa valise, profitez-en ;o)
  • Contact

Livre(s) en cours de lecture...

 

Recherche

Archives